La voyance est-elle fiable ?

A travers différentes époques et civilisations, la voyance s’est toujours présenté comme un recours permettant aux humains d’entrevoir un coin du futur et d’essayer de changer celui-ci ou de l’accomplir. La croyance intime du plus grand nombre de ce que l’homme ne se résume pas qu’à une simple mécanique physique régie par des seules lois physiologiques a contribué à l’essor des arts divinatoires. Cependant, nombreux sont ceux encore qui s’interroge sur la fiabilité de la voyance et sur la véracité des prédictions. La voyance est-elle fiable ? Nos éléments de réponses dans cet article.

  • Pourquoi doute-t-on ?

Le doute qui plane sur la voyance et sa capacité à donner des prédictions juste tient principalement d’abord en ce que cet art évolue dans le domaine du surnaturel et non dans le concret caractérisant les autres sciences. Il est donc plus facile de nier à l’humain des capacités lui permettant de jeter un coup d’œil sur son futur. De plus, le nombre croissant d’escrocs ayant fait de la voyance leur terrain de prédilection contribue à discréditer cet art. Enfin, l’évolution des sociétés humaines (occidentales surtout) enclenchée depuis la fin du siècle des lumières a entraîné l’humain sur une route qui, si elle débouche certes sur une plus grande foi en la raison et le délivre de l’obscurantisme, l’éloigne d’un pan entier de sa personne à savoir son aspect mystique, ésotérique, spirituel. Si tous ces facteurs expliquent le doute quant à la fiabilité de la voyance, le justifient-ils pour autant ?

La fiabilité de la voyance repose sur des preuves à la fois bibliques, historiques, psychique.

En effet :

  •  la bible la première croit en l’existence de la voyance et en sa fiabilité. A telle point qu’elle va jusqu’à l’interdire. Non parce qu’elle constitue un attrape-nigaud, mais bel et bien un moyen véritable de voir le futur, donc elle interfère avec une prérogative exclusive de Dieu.
  • Loin du cadre religieux, l’histoire a toujours prouvé la justesse de certaines prédictions célèbres (celles de Nostradamus par exemple ou encore les pronostics sportif de Marcel Belline).
  • Le dernier argument en faveur de la fiabilité de la voyance est donné par l’individu lui-même. Qui n’a jamais été victime d’une sensation de déjà vécu ? Comme si l’on rejouait une scène de la vie quotidienne. Celle-ci se déroule exactement comme dans notre vision et l’on se retrouve à savoir d’avance ce qui sera dit ou fait ? Cette expérience apporte la preuve qu’à des degrés divers le don de voyance est inhérent à chacun.

Pour comprendre parfaitement la portée de ces arguments, il faut comprendre le futur, non comme une entité figée gravée dans le marbre du temps, mais plutôt comme une tapisserie de Pénélope qui se fait et se défait chaque jour en fonction de nos actions. Reste maintenant à se choisir un bon voyant, conscient de son rôle qui ouvrira au consultant les portes du futur. De ce choix dépendra désormais la fiabilité des prédictions que vous aurez. Ainsi, seule la fiabilité des voyants doit être mise en doute. L’art lui, reste juste et droit. Quoiqu’on puisse en penser donc, il existe un avenir tracé, certes non figé et sujet à changements en fonction des actes de l’individu, mais qu’il est toujours possible de connaître afin de faire les meilleurs choix possibles.




Copyright © 2012-2013 - http://www.voyancegratuiteimmediate.biz - Tous droits réservés